pistou_3

C’est à la fin de l’été, au début du mois de Septembre (que j’aime tant), que je guette l’arrivée des fameux « coco » de Paimpol, un haricot blanc demi-sec à écosser, facilement reconnaissable à sa gousse jaune paille, marbrées de coloration violette et à son grain blanc unicolore. Il cuit vite, il est tendre, c’est une AOP et il est plein de bonnes choses (vitamines etc…). Dès que je l’aperçois sur les marchés, j’en prends facilement une livre (500g) et tous les légumes qu’il faut avec pour faire une superbe soupe au pistou !
Pourquoi Septembre ? Parce qu’il est encore possible de trouver aussi des tomates, des courgettes, des haricots verts, du basilic frais qui font partie des ingrédients de la soupe. Cette soupe est un régal des yeux et des papilles. Elle est certes un peu longue à préparer entre les courses et tous les petits légumes à préparer, mais c’est une fois par an mon petit rituel de Septembre et je vous assure qu’elle promet de si belles saveurs qu’il faut la faire… à vous de jouer !

Ingrédients pour 8 personnes :

2 grosses pommes de terre
3 carottes
300g de céleri branche (je n’en ai pas mis cette fois-ci)
300g de haricots verts (je n’en ai pas mis cette fois-ci non plus…)
200g de coco de Paimpol (prévoir plus à l’achat du fait des gousses)
3 tomates bien mûres
3 courgettes
2 oignons
120g de petites pâtes de la forme qui vous plaît
des feuilles de basilic frais (les feuilles de 6 à 8 branches)
6 cuillère à soupe d’huile d’olive
4 gousses d’ail
sel, poivre

Préparez les légumes :
Equeutez les haricots verts, épluchez les pommes de terre, les carottes, les oignons, les courgettes (sauf si vos légumes sont bio), et coupez tous ces légumes en petits dés.
Épépinez et coupez les tomates en petits dés aussi.

Mettre 2 litres et demi d’eau froide dans une grande casserole, salez.

Plongez les pommes de terres, carottes, oignons, haricots verts, céleri. Couvrir et portez à ébullition. Laissez bouillir doucement et 10 minutes plus tard, ajoutez les tomates, les courgettes et les haricots blancs. Laissez bouillir doucement à nouveau 10 minutes. Versez enfin les petites pâtes et laissez bouillir à petit bouillon pendant 10 dernières minutes.

Pendant ces dix dernières minutes, pilez au mortier les feuilles de basilic et les gousses d’ail finement coupées. Ajoutez à la pâte lisse ainsi obtenue l’huile d’olive, en l’incorporant doucement, comme pour une mayonnaise.
Au besoin ajoutez 2 ou 3 cuillères à soupe du bouillon de légume. Avant de servir, versez cette sauce au pistou dans la soupe et mélangez avec une cuillère en bois.

Servir cette délicieuse soupe, chaude ou tiède, accompagnée de copeaux de parmesan, présentés à part.

Tips de paresseuse :
Vous pouvez aussi préparer la sauce au basilic dans un petit mixeur si vous préférez, en mettant les feuilles de basilic, les gousses d’ail écrasées presse-ail, et l’huile d’olive.

 

Laisser un commentaire