pâte de coing

Chaque année, je guette la saison des coings, et lorsque je tombe sur de beaux coings, bien jaunes, l’air ciré et odorants, je saute sur quelques kilos (pas plus que 3, au delà le courage me boude) pour réaliser une « pâte de coing » maison.  L’année dernière, j’ai même proposé la recette aux enfants, lors d’un des ateliers « au four et au jardin » (quelques photos en fin d’article, dont le crédit revient à ma talentueuse amie Cloporte).

Ingrédients :

Coings mûrs et odorants
Sucre cristal (700g de sucre pour 1kg de chair)

Matériel :

Mousseline (ou gaze)
Moulin à légumes

Pas à pas de la recette :

Eplucher les coings en ayant soin de conserver la peau et les pépins, à enfermer dans une mousseline.
Mettre le tout dans une large casserole et les recouvrir d’eau. Laisser cuire jusqu’à ce qu’on puisse piquer une fourchette dans les coings.

Mouliner les quartiers cuits, ajouter le sucre cristal (700g de sucre pour 1kg de chair moulinée), et laisser cuire environ 20 minutes supplémentaires. Verser la pâte dans un plat, puis laisser sécher quelques jours, avant de la couper en petits cubes, à rouler dans du sucre cristal pour les offrir !

Avec l’eau de cuisson des coings, faites de la gelée de coing : mettre le même poids de sucre que le liquide et laisser cuire 20 à 25 minutes, avant de mettre en pot, parfois plus.

Pssst, petit secret rien qu’à vous : il m’est déjà arrivé de ne pas éplucher les coings, de les cuire et les mouliner avec la peau ! Ce fût excellent et réussi aussi !

Pour imprimer la recette, c’est ici.

pâte de coingpâte de coingpâte de coingpâte de coingpâte de coing

IMG_1258

crédit photo Cloporte

IMG_1131

crédit photo Cloporte

pâte de coing #aufouretaujardin

crédit photo Cloporte

IMG_1111

crédit photo Cloporte

Laisser un commentaire