Je n’imaginais pas un instant devoir transcrire un jour la recette de mes fameux cookies, mais il se trouve qu’hier, j’ai participé à mon premier apéro « bloggeurs » et mes cookies ont fait fureur… Je m’empresse donc de vous livrer la recette, facile, testée et approuvée, qui n’est pas mienne, puisqu’elle est issue du super livre « un goûter à New-York », chez Marabout.

20 cookies / 20 min. de préparation / 9 min. de cuisson / 1h de réfrigération

Ingrédients liquides
  • 250 g de beurre doux ramolli
  • 125 g de sucre en poudre
  • 125 g de sucre brun
  • 1 cuillère à café de vanille
  • 2 pincées de sel
  • 2 œufs moyens
Ingrédients secs
  • 400 g de farine
  • 3 pincées de bicarbonate (pas plus, sous peine d’un petit goût salé désagréable)
  • 200 g de chocolat en morceaux
  • 50 g de noix de pécan hachées (que j’ai remplacées hier par 50g de cranberries séchées et 50g d’éclats d’oréo, comme ça, pour m’amuser…)
La pâte

A l’aide d’un robot ou à la main, battre le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse et aérée. Incorporer les autres ingrédients liquides, en continuant de battre l’ensemble jusqu’à ce qu’il soit homogène.

Mélanger les ingrédients secs. Mélanger les deux préparations jusqu’à obtention d’une pâte homogène et réserver celle-ci au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

La cuisson

Préchauffer le four à 205°C. Diviser la pâte en 20 boules, les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et faire cuire pendant environ 9 minutes. Les cookies doivent être assez mous à la sortie du four. Les laisser refroidir pendant au moins 10 minutes à température ambiante avant de les déguster.

Trucs et astuces

Personnellement j’ai arrêté de concasser mes morceaux de chocolat lorsque j’ai découvert il y a quelques années la boutique G. Detou, rue du plat à Lyon (vous trouverez aussi une boutique à Paris), où j’achète mes paquets de « chunks » de chocolat blanc, lait ou noir. C’est là aussi que j’achète mes cranberries, mes noisettes, mes fruits secs, mes pralines…

cookies

Laisser un commentaire