was successfully added to your cart.

5 façons de se faire plaisir avec Alain Milliat

By 30 mai 2016Bonne idée
DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0639

Dans la belle aventure des ateliers « du potager à l’assiette » que j’ai commencée il y a quelques semaines (infos et détails en bas de l’article), je compte parmi les plus belles rencontres celle  avec Alain Milliat. Aussi généreux que gourmand, cet artisan-magicien des vergers, est venu présenter son savoir-faire aux enfants, et a su m’inspirer 5 façons de se faire plaisir avec ses jus de fruits éponymes… Alors pour celles et ceux qui n’ont pas la chance de le connaître, ni de connaître ses jus, je vous offre une petit séance de rattrapage, à ne pas louper.

 

Rencontre entre la terre et Épicure

J’ai rencontré Alain Milliat il y a quelques semaines, en lui proposant de venir faire déguster aux enfants une partie de ses jus, dont je savais qu’ils étaient d’une part excellents, d’autre part élaborés de façon artisanale, dans le respect des fruits et  des saisons.

Sa philosophie ? En tant que fils d’exploitant fruitier, son objectif ultime est de retranscrire au mieux le goût des fruits frais et naturels. Cela passe donc par le plaisir, celui des yeux, celui du nez, celui des papilles, et in fine celui de la dégustation ! Dans ses bouteilles, il s’agit donc selon moi de la rencontre entre la terre et Épicure.

Pour en revenir à mes ateliers, entre un voyage d’affaire à Tokyo et le suivi de production de ses nouvelles saveurs, il a accepté de venir passer 3 heures avec nous, car pour lui, « la confrontation avec les enfants est toujours une véritable révélation ». Et quelle ne fût pas sa surprise ! Voulant étonner et décontenancer les enfants avec des saveurs potagères (ce qui fût assurément le cas avec le jus de Betterave), il a franchement perdu son latin en voyant que les enfants avaient unanimement adoré le jus de rhubarbe !

Quant à moi, cette rencontre m’a donnée l’occasion d’imaginer 5 façons originales d’utiliser ses jus, aux saveurs tellement remarquables.

 

5 façons de se faire plaisir avec Alain Milliat
  1. Déguster sans limite : de 7 à 77 ans, à l’aveugle ou non, la dégustation des jus est en même temps drôle et intéressante. Pour les enfants, prévoir un maximum de 6 saveurs différentes. Pour les adultes, vous pouvez monter jusqu’à 8. La difficulté est de choisir en amont les saveurs de votre choix…
  2. Mixer les genres, avec les smoothies customisés : choisir un jus à la saveur marquée et originale et l’associer à deux autres saveurs plus courantes. Dans notre atelier, nous avions choisi le jus de Betterave (qui était le thème de notre atelier), et nous l’avons marié avec un jus d’oranges fraîchement pressé, pour le sucré et l’acidité, et la banane, pour la douceur et la consistance. Dans la longue liste des jus et nectars disponibles, j’ai hâte de tester dans mes smoothies du matin, la carotte, la griotte, le litchi, les fruits de la passion…
  3. Retomber dans l’enfance, avec les roudoudous maison, sans colorant : pour occuper vos enfants par un mercredi tout gris et pluvieux, je vous conseille de leur faire faire des roudoudous naturels, sans colorant. Lors de notre atelier, nous avons réalisé des roudoudous betterave-cassis, à base des jus Alain Milliat®, pour donner à nos friandises une belle couleur rouge-bordeaux. La recette est ici.
  4. Figer les instants précieux, avec les gelées de fruits: pour les plus chevronnés d’entre vous, je vous livre la confidence que vous pourrez facilement créer une jolie gelée à la mandarine, pour épater vos convives. Avec le cassis, ça marche aussi ! Elles pourront accompagner vos viandes blanches, ou des entremets chocolatés.
  5. S’enivrer follement, avec des cocktails inédits : entre cranberries, pêche, groseilles, griotte, mangue… l’inspiration ne manque pas pour créer de petits cocktails originaux, pour les belles soirées d’été à venir !

Je vous laisse découvrir l’ensemble de la longue gamme de saveurs ici, et vous faire plaisir abondamment. Je remercie bien évidemment Alain Milliat, pour son temps, sa générosité, et sa gentillesse avec moi et avec les enfants.

DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0617DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0615DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0639DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0618 DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0657DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0658DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0791DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT50353DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT_0607

DPALA_25_MAI_2016_ALAIN_MILLIAT50384

++++++++++++++++++

Les ateliers « Du Potager à l’Assiette » se dérouleront à Villeurbanne chaque mercredi jusqu’au 29 Juin. Pour ceux qui veulent connaître le projet et son origine, c’est ici, et aussi ici, sur le blog de mon amie Virginie, à qui je dois toutes ces merveilleuses photos (et pas seulement !) :

Je remercie aussi mes co-équipiers sur ce projet :

Jean-Baptiste Lainé, Atlas Paysage, qui a conçu notre potager.

Anthony Comte, l’adorable propriétaire du Télécabine. Mail : contact@letelecabine.com

Et Virginie, alias Cloporte, pour le crédit photos.

Laisser un commentaire

Boutique bientôt en ligne